Communes et intercommunalités

En agglomération, deux personnes tuées sur trois sont des usagers vulnérables (piétons, cyclistes et deux-roues motorisés). Cette proportion est même de plus des trois quarts pour certaines métropoles : Cannes-Pays de Lérins, Grand Paris, Grand Dijon, Toulon Provence Méditerranée, Sophia Antipolis et Nice Côte d’Azur.
32 % des personnes tuées en agglomération sont des piétons. Leur part modale (en nombre de déplacements) varie de 15 % pour Bayonne à 39 % pour Paris. Pour Brest Métropole, Clermont Auvergne Métropole et le Grand Paris, les piétons représentent 45 % des personnes tuées.
En agglomération1, la mortalité cycliste reste peu élevée (7 % des personnes tuées). Leur part modale (en nombre de déplacements) est comprise entre 0,5 % pour Marseille et 8 % pour Strasbourg où les cyclistes représentent 22 % des personnes tuées (Eurométropole de Strasbourg). Pour Rennes Métropole, la part de cyclistes dans la mortalité est de 23 % pour une part modale de 4 %2.
Les usagers de deux-roues motorisés représentent 29 % des personnes tuées en agglomération pour une part modale (en nombre de déplacements) inférieure à 4 %. Dans certaines métropoles, un usager tué sur deux est un usager de deux-roues motorisé : Cannes-Pays de Lérins, Grand Dijon, Nice Côte d'Azur, Sophia Antipolis et Toulouse Métropole.

bus en zone 30