Diagnostics et politiques locales de sécurité routière

Le Gouvernement, dans la continuité des actions décidées lors du comité interministériel de la sécurité routière (CISR) du 2 octobre 2015, a réaffirmé lors de l’installation du Conseil national de sécurité routière (CNSR) le 23 janvier 2017 les priorités d’action pour réduire l’accidentalité sur les routes :

  • intensifier la lutte contre les comportements dangereux,
  • protéger les usagers les plus vulnérables,
  • favoriser l’innovation pour améliorer la sécurité routière,
  • donner l’assurance que tous les usagers de la route sont égaux devant la loi.

Dans un contexte difficile de reprise de l’accidentalité routière depuis 2013, l’objectif de diviser par deux le nombre de personnes tuées entre 2010 et 2020 nécessite une mobilisation de l’ensemble des acteurs, à l’instar des engagements pris par des représentants du secteur privé et du secteur public pour réduire l’accidentalité dans le cadre des déplacements liés au travail. Afin de susciter cette implication commune, le délégué interministériel à la sécurité routière a décidé de relancer l’élaboration des Documents généraux d’orientations (DGO).

Retrouvez ici le Document Général d'Orientation (DGO) de votre département

apprentissage du vélo
Liste d'articles 101 élément(s)