Baromètre mensuel en métropole et outre-mer

Les remontées rapides transmises par les services du Ministère de l’intérieur, limitées aux nombres d’accidents corporels, de personnes tuées, blessées et blessées hospitalisées, permettent de donner une estimation provisoire du bilan de l’accidentalité en France d’un mois donné dès les premiers jours du mois suivant.

Ces estimations extrapolées à partir des données brutes des remontées rapides, font l’objet d’un baromètre mensuel commenté, offrant diverses comparaisons (du mois au même mois de l’année précédente, des n premiers mois de l’année aux mêmes n mois de l’année précédente) ainsi qu’un suivi de tendance établi sur la base de 12 mois glissants.

Depuis le mois de janvier 2017, le baromètre se présente sous une nouvelle infographie qui permet de mettre en évidence l’inscription des chiffres mensuels sur 12 mois. En se fondant sur une année glissante la réalité des tendances de fond de l’accidentalité routière est plus pertinente que des données mensuelles, par définition plus conjoncturelles. Par ailleurs tous les chiffres clés de l’accidentalité sont présentés dans une figure concentrique. Elle permet de percevoir d’un seul regard l’onde de choc produites par les accidents de la route.

silhouettes tués
Liste d'articles 12 élément(s)