52-Haute-Marne-Document Général d’Orientations

Le Document Général d'Orientations 2018-2022 pose le diagnostic de l'insécurité routière et identifie les orientations stratégiques pour ces 5 années.

Les enjeux prioritaires en Haute-Marne sont les suivants.

L’usage de substances psychoactives :

Les chiffres des départements de la Haute-Marne et de la Meuse, avec respectivement 17 % et 18 % d’accidents où le conducteur est sous l’emprise d’un état alcoolique, sont supérieurs à celui de la France (11%). A cet égard, l’alcool constitue un enjeu qui peut être qualifié d’absolu pour le département. Les chiffres des départements de la Haute-Marne et de la Meuse avec respectivement 14 % et 15 % d’accidents où le conducteur est positif à un produit stupéfiant sont supérieurs à celui de la France (11%).

Les deux-roues motorisés :

Sur la période 2012-2016, la part des accidents de 2RM de la Haute-Marne est égale à celle de la Meuse. L’évolution de cette part entre 2007-2011 et 2012-2016 est en légère baisse à la fois pour le département et celui de la même famille de référence.

Les distracteurs :

Les indicateurs liés aux distracteurs connus en Haute-Marne sont significativement supérieurs à ceux d’un département de même famille, ainsi qu’au niveau national, ce qui en fait est un enjeu absolu.

Pour lire la suite, télécharger le document complet ci-contre.