01-Ain-Document Général d'Orientations

Le Document Général d'Orientations 2018-2022 pose le diagnostic de l'insécurité routière et identifie les orientations stratégiques pour ces 5 années.

La sécurité routière vise à réduire l’accidentalité et le nombre de morts et de blessés sur la route. Elle mobilise les acteurs publics, les acteurs privés, et l'ensemble des usagers. En quelques décennies, cette politique volontariste a permis de réduire le nombre de morts le ramenant de 18 000 au début des années 1970 à 8 000 en 2000 et 3 268 en 2013. Pour atteindre ces résultats, des mesures fortes, parfois impopulaires, destinées à combattre l’insécurité routière ont été adoptées.

Malgré des années de baisse continue, les nombres d’accidents corporels et d’accidents restent stables depuis plusieurs années avec 390 accidents et 557 blessés par an en moyenne. En revanche, l'année 2016, le nombre de tués a été particulièrement élevé avec 59 tués dans le département soit 37 % de plus par rapport à la moyenne des 5 ans.

L’objectif de l'Ain c’est de réduire son nombre de victimes à 23 pour l’année 2020. Il était encore de 59 en 2016 et de 44 en 2017. Les dernières mesures prises suite à la réunion du CISR du 9 janvier 2018, avec en particulier la mesure phare d’abaissement de la vitesse à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles sans séparateur central, ont pour objet de tendre vers cet objectif.

Les enjeux :

  •  les jeunes ;
  •  l’alcool et les stupéfiants ;
  • les deux-roues motorisés ;
  • les seniors ;
  • les distracteurs ;
  • le risque professionnel ;

Pour lire la suite, télécharger le document complet ci-contre.