Predit 4

Le PREDIT (Programme de Recherche et d'Innovation dans les Transports Terrestres) est un programme de coordination des politiques françaises de recherche et d'innovation sur les transports terrestres (routier, ferroviaire et fluvial). Il résulte d'un accord entre trois ministères chargés de la recherche, des transports et de l'industrie et trois agences (ANR, ADEME, OSEO) pour unir leurs efforts incitatifs d'aide publique à la recherche.

Le carrefour final du Predit 4 marque l’achèvement d’un cycle de 6 années (2008/2013) les 7-8 octobre 2013 au Palais Brongniart. Il tire le bilan de ce dispositif interministériel dédié à la mise en cohérence des actions publiques de mobilisation de la recherche et de l’innovation dans les transports terrestres, auxquels sont associés tous les partenaires du secteur : industriels, exploitants, collectivités, chargeurs et usagers, ainsi que le monde de la recherche (académique, industrielle, réseau scientifique et technique du MEDDE).

Présentation du PREDIT 4

Le PREDIT 4 s'est étendu de 2008 à 2012. Prolongé d’un an, il s’achève par une journée bilan/perspective  les 7 et 8 octobre 2013.

Le PREDIT permet de coordonner les actions incitatives des Ministères et des Agences impliquées. Le MEDDE est signataire du protocole d’accord impliquant trois directions centrales : la DRI, la DGTIM et la DSCR.

Le SETRA et l’IFSTTAR sont membres du conseil d’orientation stratégique.

Dans la continuité du Predit 3 (2002/2006), le Predit 4 a visé à la fois le développement de technologies, de services, et des connaissances et outils pour les politiques publiques. Il a couvert  le champ des transports terrestres (routier, ferroviaire, fluvial) ainsi que les interfaces avec le maritime et l'aérien, ce qui a rendu moins visible le thème de la sécurité routière qui était un objectif à part entière du PREDIT 3 (avec deux GO : GO3 : nouvelles connaissances pour la sécurité et GO4 : Technologie pour la sécurité).

Le PREDIT 4 a été structuré autour de 6 priorités thématiques  faisant l’objet chacune d’un groupe opérationnel (GO) pour la mise en œuvre de la programmation.

  1. Energie et environnement
  2. Qualité et sécurité des systèmes de transport
  3. Mobilités dans les régions urbaines
  4. Logistique et transport de marchandises
  5. Compétitivité de l'industrie des transports
  6. Politiques de transport

La sécurité routière a été traitée par le GO 2.

Présentation du Groupe Opérationnel 2 (GO2) : Qualité et sécurité des systèmes de transport

Le Groupe Opérationnel 2 est animé par un bureau présidé par René Amalberti. Il est appuyé par deux vice-présidents et un secrétaire chef de file de la mission « Transport » de la Direction de la Recherche et de l’Innovation qui finance des appels à projets pour le GO2. Des co- secrétaires représentent les autres financeurs des recherches dans ce domaine : la délégation à la sécurité et la circulation routières (DSCR), l’ANR, le Ministère des Finances. Les présidents et vice-présidents sont des experts du domaine, impliqués à titre « bénévole » dans ces fonctions. 

Il s'agit de répondre à des ruptures impactant durablement la recherche sur la qualité et la sécurité des systèmes de transports :
- le Grenelle de l'environnement (développement durable et démocratie participative)
- la crise financière et économique
- les nouveaux enjeux de sécurité routière avec un objectif chiffré de réduction de moitié du nombre de tués à l'horizon 2020 dans les orientations stratégiques adoptées par l'Union européenne pour la décennie à venir (2011 – 2020)
- l'évolution des mobilités (deux roues motorisés en particulier) et ses conséquences sur les congestions
- la création de nouvelles chaînes de transport multimodales
- le vieillissement de la population et sa gestion dans le domaine des transports
- les questions d'une surveillance toujours accrue et de son acceptabilité.

Le GO2  a retenu  6 thématiques de recherche :

  • Gestion du trafic ;
  • Chaîne de déplacement : un point de vue sur les ruptures ;
  • Maintien à la mobilité et diminution des exclusions ;
  • Sécurité routière : les enjeux du déploiement ;
  • Ferroviaire : de l’innovation sécuritaire à l’optimisation sous contrainte sécuritaire ;
  • Sûreté et surveillance globale.

Les recherches « Sécurité routière » du Groupe Opérationnel 2 (GO2)

Le GO2 a structuré ses travaux autour de 4 axes pour la sécurité (d'après le livre blanc du PREDIT)  :
- connaissances de l'accidentologie et de l'exposition au risque (accidentologie des deux roues, exploitation des enregistreurs, épidémiologie et inaptitudes à la conduite)
- améliorer la prévention et la fiabilité des interactions dans le système de sécurité routière
(développements technologiques pour améliorer la sécurité routière élargis de manière à intégrer des problématiques environnementales et d'économies d'énergie)
- cohésion sociale et développement durable
(équité sociale, cohérence des politiques publiques, éducation routière et éco-conduite)
- outils d'observation et d'évaluation
(observatoire des situations, des comportements et des lieux accidentogènes ; évaluation de l'efficacité des systèmes ; évaluations socio-économiques)

Au final, 34 projets en relation avec la sécurité routière ont été financés (voir annexe 1). Parmi ces projets, deux ont été financés directement par la DSCR :

ESPARR-ECO : Dommages économiques et sociaux des accidents corporels de la circulation : une approche par la victime, à partir des données de la cohorte ESPARR

MA [IFSTTAR], GUILBOT Michèle

AJAR : Aspects juridiques des aides au respect de la règle

Ces deux projets se sont inscrits dans l’émergence de la thématique « Économie de la sécurité routière »,  résultat d’une démarche assez longue, soutenue à l’origine par la DRI et la DSCR qui avaient une volonté forte de favoriser la création d’une communauté de recherche sur ce thème. L’émergence de cette thématique a été portée après un constat initial, en 2004-2005 qu’il existait peu de travaux relatifs à l’économie de la sécurité routière, et une question : comment développer ce champ ?

Elle s’est concrétisée par la publication d’un ouvrage «— Économie de la sécurité routière : enjeux, état des lieux et réflexions prospectives, M. Gaudry, Y. Geffrin, F. Johansson, M. de Lapparent, M. Lericolais, D. Mignot, D. Schwarz résultat des séminaires de 2008 et des recherches lancées a cette période.

Elle s’est également concrétisée par un appel d’offre «  Economie de la sécurité routière ». Lancé conjointement avec la Direction de la Sécurité et de la Circulation Routière, cet appel à projet de la DRI a été clôturé le 30 mars 2009. Un budget de 600 k€ a été réservé pour la subvention des projets de recherche sélectionnés. 8 projets ont été soumis lors de cet AAP, dont 7 sont portés par l’IFSTTAR.

Deux autres ouvrages issus du PREDIT ont été publiés au cours du PREDIT 4 :

  • Attention et somnolence au volant, L. Bronner
  • Accidents de la route, infrastructures et responsabilités, M. Guilbot

Un autre thème transversal a émergé concernant le vieillissement de la population Le vieillissement de la population de nombreux pays fait de la mobilité des personnes âgées une question d’actualité largement partagée. Ce thème a fait l’objet d’un appel d’offre, clôturé le 14 mars 2010 qui  a reçu 16 propositions de projet. Deux projets concernent particulièrement la sécurité routière :

MG-CogCAPA : Détection en médecine générale de troubles cognitifs pouvant altérer la conduite automobile chez les personnes âgées – Sylviane Lafont

ASPAM : Vieillissement et mémoire spatiale ; conséquences et stratégies en conduite automobile – Olivier Despres et André Dufour

Au total,  la DSCR, quant à elle, a financé 6 projets pour un total de 550 000 euros. Aux deux projets déjà évoqués se sont ajoutés les 4 autres projets suivants :

  • Valorisation de la recherche et expertise pédagogique
  • Etude de faisabilité pour la réalisation d'un film documentaire sur de nouveaux
  • Modes de communication dans le domaine de la SR
  • La valeur des dommages corporels : une perspective économique des méthodes de
  • Leur évaluation et de l'harmonisation de leur réparation
  • DRAM - Données de recherche approfondie sur les deux-roues motorisés

 

Pour en savoir plus, veuillez consulter le fichier pdf ci joint "Évaluation Predit 4".