baromètres

Suivis mensuels et Analyses trimestrielles

Des remontées rapides transmises par les services du Ministère de l’intérieur, limitées aux nombres d’accidents corporels, de personnes tuées, blessées et blessées hospitalisées, permettent de donner une estimation provisoire du bilan de l’accidentalité en France d’un mois donné dès les premiers jours du mois suivant. Ces estimations extrapolées à partir des données brutes des remontées rapides, font l’objet d’un baromètre mensuel commenté, offrant diverses comparaisons (du mois au même mois de l’année précédente, des premiers mois de l’année aux mêmes n mois de l’année précédente) ainsi qu’un suivi de tendance établi sur la base de 12 mois glissants. Un suivi complémentaire des victimes selon le mode de déplacement et l'âge, et selon la région, est intégré chaque trimestre au baromètre mensuel. Depuis 2019, les remontées rapides sont étayées par un envoi de fichiers préBAAC (renseignés pour chaque accident sur quelques champs importants) en amont de l'envoi des BAAC.